Music Park Newsletter N°19

--:-- / --:--
Zombies
Zombies

Ohé Moussaillons !

 

Alors on se réchauffe comme on peut, aller un petit air de l'inoubliable James Brown https://www.youtube.com/watch?v=rfVU_t940dw, et surtout pour se réchauffer n'oubliez pas de danser !

 

En attendant le printemps je sens une grève qui couve, et comme d'habitude les gens qui témoignerons dans les médias mainstream seront bien sûr contre ces foutus grévistes. Faut dire qu'il ne leur est jamais arrivé de proposer que leurs conditions de travail (https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/on-parle-beaucoup-du-statut-des-cheminots-mais-de-quoi-s-agit-il-exactement_2631504.html) soient appliquées à tout le monde ! Pourtant ça serait le moyen d'attirer de la sympathie. Alors je sais, vous allez me dire que c'est pas réaliste, que je délire totalement, mais essayez donc de faire une petite recherche sur le moteur de recherche bien connu avec les mots « bénéfices records » (https://www.google.fr/search?q=des+b%C3%A9n%C3%A9fice+record&client=firefox-b&dcr=0&source=lnms&tbm=nws&sa=X&ved=0ahUKEwi7597TxMbZAhXLC-wKHbRCDZoQ_AUICigB&biw=1920&bih=922). Ha ouais !!!!!!!!!!!!!!! Ben oui !!!!!!!! Et vous pouvez faire défiler les pages, vos bras vous en tomberons d'être si chargés de milliards.

Et avec ça même pas de quoi sauver les vies que le froid emporte imperturbablement (https://www.20minutes.fr/planete/2228527-20180227-video-vague-froid-moscou-paris-fait-vingtaine-morts-europe-claque-dents). Faut dire que le froid fait petit joueur à coté d'une kalachnikov. Dix de plus ou de moins, nos sens sont tellement saturés qu'il n' y a plus l'ombre d'une émotion qui s'échappe de nos êtres transits par le froid civilisationnel dans lequel nous nous enfonçons jour après jour. Il paraît que nous devenons de plus en plus cons. Sans conteste oui. Ça veut pas dire que nous serions moins intelligents, mais juste que nous utilisons cette intelligence à des fins stupides. Un des clés de cette déchéance c'est notre ego. Observer le monde sous cette angle et vous verrez que tout s'éclaire. Le sentiment du collectif a foutu le camp et quand il est brandit c'est souvent une imposture à des fins triviales. Mais où est-il passé ? Il n' y as pas à chercher bien loin, nous avons l'impression de plus en plus d'appartenir à cette grande communauté mondiale, nous sommes tous reliés, connectés, en quasi permanence avec le monde entier ! One world, one people !! Ho c'est beau ! Mais en vérité c'est que plus nous semblons reliés, plus nous sommes détachés, plus nous avons l'impression de remplir nos vies plus en fait elles se vident. L'artifice numérique s'immisce insidieusement dans nos cœurs et les racines sensibles de nos âmes s'estompent pour ne laisser que l'illusion de relations factices. Alors sommes nous déjà mort ? Pas encore. Juste des zombies que le flux électrique de nos cerveaux reptiliens continue d'animer.

 

Pourtant, nous bougeons encore. Il reste au fond de nous une once de lueur. Malgré cette apathie (non je ne parle de cet imbécile de journaliste) manifeste, il y a des soubresauts, quelque chose d'étrange se précipite au fond de notre conscience. Nous crions et rien ne sort comme dans un sombre cauchemar, mais nous apercevons à l'horizon le ciel qui s'éclaire au dessus des montagnes. Nous savons bien qu'au moment venu, il suffirait d'impulser dans nos membres désarticulés une volonté sans faille pour que nos corps se mettent en mouvement et changent ce monde, mais pour l'instant nous nous regardons dans le miroir en fermant les yeux.

 

Le moussaillon



La rubrique du Droit D'auteur

 

Cette rubrique est nouvelle et est faite pour vous donner quelques infos sur le dernières actualités du droit d'auteur (surtout dans la musique) qui semblerons pertinentes à relayer.



 

 

« Quatre Bille Blanches sur le gaz »

 

Il y en a qui font leur vidange en garrigue après avoir creusé un petit trou comme des blaireaux, et d'autres avec un plus gros véhicule qui dégazent en mer. C'est le même genre d'abrutis qui n'ont aucune idée du bien commun. Économiser le prix d'une vidange tous les six mille kilomètres où un arrêt de douze heures à quai, au mépris de ce qui appartient à tous est criminel.

A la sortie de chaque ville, les fossés et les abords des routes sont jonchés de détritus. Et des états stockent leurs ordures ménagères sur des îles au large, en attendant que les grosses marées et les tempêtes y fassent de la place.

…..

Lire la suite

 



Le mot du président

 

Comme vous avez pu le constater, la newsletter évolue et cela ne fait que commencer. Face à un monde du show-biz qui aborde sans doute sa dernière ligne droite, certes pour encore quelques années, le monde de la musique va sans doute vivre des chamboulements dont personne ne peut prévoir sa direction. Mais on peut déjà avoir des indices sur certains changements, on va sans doute passer vers un flottement qui sera vécu comme un moment vide ou noire. En fait cette période sera sans doute un moment purgatoire, un instant qui préparera une nouvelle ère. On peut même envisager que d'ici quelques années les plate-formes comme Spotify et Deezer n'existeront plus. Cette prévision vous semble surprenante ? Si l'on considère que les musiciens expérimentent pour l'instant le monde numérique, ils arriveront au moment où internet ne sera plus que pour eux juste un lieu de point de contact entre eux et leur public en lien direct. Ils finiront par ne plus laisser leur affaires pris en charge par d'autres, et au lieu d'avoir quelques gros « hypermarchés », ces derniers éclateront et alors chacun organisera sa propre boutique. Le web sera alors le boulevard où chaque individus trouvera son bonheur musical à travers des portails qui ne seront alors plus que des relais d'adresses. Et pour aider ce mouvement qui a déjà commencé mais qui pour l'instant reste ténue, Music Park doit se préparer et préparer le terrain des nouveaux possibles qui vont alors émerger. D'ailleurs dans cette même perspective, le système du droit d'auteur sera tout d'un coup fortement remis en question car c'est pour l'instant un système pyramidal bien plus capitaliste que toute autre sectaire d'activité. Bien sûr nous n'y sommes pas encore, mais dans le soucis d'anticiper la vague qui arrivera, organiser la diffusion d'informations afin d'accompagner le mouvement devient un choix pertinent et cela se fera entre autre par la newsletter de Music Park.

Bon en attendant les grands moments historiques qui se profilent, je vous souhaite bien du plaisir à laisser vos oreilles vibrées sur vos fréquences préférées.

A bientôt !

Nicolas

 



Crédit image : https://pixabay.com/fr/