Music Park Newsletter N°9

--:-- / --:--

 

 

Monde de merde

 

Voir la vidéo si elle ne s'affiche pas dans votre boite e-mail

 

 

Ohé moussaillons !

 

Quel monde formidable ! Si tout se passait dans l'amour, la joie et la bonne humeur, que feraient l'armée, la police, les services sociaux, les associations d'aides de tout poil et les fameuses ONG (Organisation non gouvernementales), qu'auraient à raconter les journalistes, les écrivains, les artistes ? Supprimer les guerres et vous supprimez plus de la moitié de la documentation sur l'histoire, un type comme Hitler, de ce point de vue là, a été prolifique, « on peut lui dire merci ». Et comme je suis en forme, imaginez s'il n'y avait pas eu l'esclavage des noirs (je parle de celui qui les conduisit sur la terre des Aztèques, des Cheyennes et de bien d'autres peuples...oui, il n' y a pas que celui là), sans cet esclavage, il n'y aurait pas le blues, le jazz et le rock 'n roll !! Le monde est envahi de la musique des esclaves. Alors je sais bien, je suis dans l'humour noir...noir.... jeu de mot...si si j'ose, il faut se marrer ! Nous n'avons plus que ça pour transcender ce monde absurde, ces humains absurdes ! On se demande pourquoi dieu n'intervient pas? Mais je crois qu'il y a bien longtemps qu'il a démissionné, et je le soupçonne d'avoir fermé les portes du paradis à triple tours de peur que tous ces tarés ne viennent foutre le bordel dans le jardin d’Éden. Personnellement j'aurais fait pareil...bon faudrait déjà que je crois à ces « belles histoires ».

Et soyez sûr, nous les français, que l'on va encore bien rigoler dans cette séquence qui arrive, les élections présidentielles. Haaaaaaaaaaa !!!!! Si j'avais une baguette magique je déferais le sort sur ces français qui vont ruminer devant les urnes, de leur forme de moutons je leur rendrais leur forme originale, de citoyen conscient. Enfin, l'as t'elle été un jour ? En attendant, il faut s'attendre à de belles barres de rires, surtout qu'en finale on peut être sûr que Marine sera en pôle position, et un choix cornélien se posera aux moutons, Holland again (again=encore)? Sarko again ? Juppé, le candidat du système, remarquez les autres aussi, mais celui-là c'est celui que l'on essaie de nous vendre, justement de peur de voir le fn aux manettes? Et peur, oui il faut avoir peur, car avec le fn, en plus de rigoler, ça va ruer dans les brancards. Mais, si comme dans mes rêves les plus fous, le peuple comprenait qu'il faut délégitimer ce scrutin, comment ? En n'y participant pas ! Avec 80% d'abstention, quel élu pourrait se sentir légitime, nous n'aurions plus qu'à demander la démission et la création d'une assemblée constituante... Quoi ? Moi, révolutionnaire ? Non, pire que ça !!!

Mais je ne vais pas m'attarder plus que ça sur ces lignes à cette comédie, comme vous savez ici, on s'intéresse de plus près à la comédie du monde de la musique, et là pour le coup il y a de quoi encore ironiser. « Grâce » à la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP), équivalent de la SACEM pour les producteurs de musique, société qui perçoit (avec la  Société civile des producteurs de phonogrammes en France (SPPF) 50% des redevances sur les droits voisins, redevance autrement appelés « rémunération équitable » ainsi qu'une partie des revenus de la taxe sur la copie privée ( ou autrement appelé chez Music Park, racket sur la copie privée), des jeunes créateurs ont pu profiter de fonds de soutien pour la création de leur œuvres. On peut dire que la SCPP n'a pas été pingre pour ces jeunes créateurs, même si ces aides sont inscrites dans la loi; c'est à dire que ces sociétés sont obligées de subventionner la création (extrait de la loi « En effet, 25 % des sommes collectées au titre de la copie privée sont affectés à des actions d'aides à la création... » (https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2014/1/24/MCCB1308827A/jo)), et en général comme l'avait annoncé une ancienne ministre de la culture, il s'agit d'aider les jeunes créateurs, ou créateurs en devenir. La SCPP a donc alloué des sommes alléchantes qui vont de 100 000 à 200 000 euros à certains jeunes créateurs que sont Chimène Badi, avec 184 912 euros alloués, Charles Aznavour 166 470 euros, Eddy Mitchell 128 960 euros, Sur la route des Enfoirés (Les Restaurants du Cœur) 127 780 euros, Johnny Hallyday 115 932 euros, Zazie 104 004 euros Christophe 101 028 euros, Alain Souchon 83 200 euros, Les Innocents 82 732 euros. (Informations, entre autres, recueillis sur cet article http://www.lepoint.fr/culture/johnny-hallyday-charles-aznavour-zazie-le-scandale-des-subventions-21-07-2016-2056041_3.php). De quoi motiver plus d'un jeune créateur !!

…..

J'étais sûr que vous alliez bien rire....

Enfin tout ça n'est pas prêt de changer, les artistes sont très enclins à faire des chansons sur ce monde pourri, mais sont rarement prêt à appliquer à eux-mêmes les changements nécessaires. Toutefois, il y a du changement du coté de la quadrature du net, cette association (de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet ) qui milite entre autre pour une autre vision du droit d'auteur et la libre circulation de la connaissance, que l'on peut appeler la circulation de la culture et en l'occurrence ce qui nous intéresse ici la musique. Comme indiquer sur sa synthèse de l’atelier «Création et Droit d’auteur» (https://ateliers.laquadrature.net/2016/07/22/synthese-de-latelier-creation-et-droit-dauteur/ ), elle « doit modifier son discours et ses formes d’action pour aller davantage vers les créateurs », j'ai envie de dire il était temps, ainsi, peut être leur action permettra de mieux éclairer les artistes sur le système actuel et faire naître chez eux l'envie de réagir plutôt que de se fourvoyer avec ces organismes (SACEM, etc, qui sont là surtout pour une petite caste) , et de servir de faire valoir au système par leur adhésion (96%) alors qu'il n'en profite très largement bien moins que la petite caste (4%).

 

Alors moussaillons, hisser la grand voile et tirez le foc, la barre droit sur les terres libres !

 

Le moussaillon

 

Le mot du président

 

L'été touche bientôt a sa fin et l'association n'aura pas réalisée tous ses objectifs, mais les projets en cours ne sont pas abandonnés, il s'agit juste de report, à savoir une soirée concert avec un ensemble d'artistes qui, bien sûr, ne sont pas adhérents à une société de gestion de droit d'auteur, en l'occurrence et plus précisément la SACEM. Cette soirée aura sans doute lieux au cours de l'automne, et permettra à priori de découvrir trois, quatre artistes.

Dans les papiers, il y a aussi un changement de projet concernant le site music-park.fr qui est pour l'instant un réseau social, mais celui-ci ne servant pas à grand chose, cet espace va être dédié à un autre projet qui reste encore en discussion, pour en savoir plus concernant cela, je vous donne rendez vous le mois prochain.

Il y a aussi un petit changement en préparation sur le site musicpark.biz (music-park.org), ça sera la possibilité de mettre des commentaires, soyons fous!!

En attendant, espérant voir de l'enthousiasme et de la motivation autour du projet, l'association a besoin de financement, et je vous invite à faire un don en vous rendant sur cette page ICI.

 

A bientôt,

 

Nicolas